Le Ministre de la Communication, de la Poste et de l’économie numérique, Porte-parole du gouvernement de Côte d’ivoire, Monsieur Bruno Nabagné KONE, a reçu en audience, ce lundi 20 janvier 2017 à son bureau du plateau, L’Organisation des journalistes Professionnels de Côte d’ivoire (OJPCI).

Au menu des échanges, la question du professionnalisme dans la pratique du métier de journaliste accès sur le respect de la déontologie et de l’éthique, dans d’un contexte médiatique quelque peu échaudé par l’interpellation et la libération de 6 journalistes, inculpés pour des faits en liaison avec les récentes mutineries intervenues en Côte d’ivoire.

Le Ministre a dit vouloir travailler avec une presse plus responsable et encline au professionnalisme, non sans avoir dénoncé les cas flagrants de diffamations et de contre-vérités dont il a été lui-même, récemment victime dans une certaine presse.

Il a dit compter sur l’OJPCI, première faîtière de professionnels, qui compte des vétérans de la première génération des journalistes tels Métouba DIOMANDE, et autres membres de l’organisation, pour encadrer les cadets dans la corporation.

Pour sa part, le Président Olivier YRO de l’OJPCI, a donné des assurances pour une collaboration plus étroite et respectueuses des valeurs de la République.

Il s’est assigné pour mission de créer un cadre de concertation permanent entre les acteurs de différents médias, susceptible de contribuer à la décrispation tout en servant de plateforme d’écoute, et de renforcement des capacités des professionnels de la communication.

Par BEN ALLAH

 

AfricaLand.info

MobilePhone International

INFORMER POUR FORMER

L'INFO

PHOTOS

VIDEOS

ARCHIVES

CONTACTS

 

Emergence de la Côte d’Ivoire à l’horizon 2020. Le Ministre KABA Nialé très optimiste.

Emergence de la Côte d’Ivoire à l’horizon 2020,

Le Ministre KABA Nialé très optimiste.

 

Le Ministre du Plan et du Développement de la Côte d’Ivoire, Madame KABA Nialé s’est montrée très ferme et rassurante à l’endroit de ceux des acteurs de médias encore sceptiques, que la Côte d’Ivoire tiendra son pari de hisser son économie au point d’émergence à l’horizon 2020, tel que exprimé par le Président de la République S.E.M Alassane OUATTARA, et cela ne saurait souffrir d’aucune ombre de doute a-t-elle martelé.

Intervenant aux côtés de Monsieur Babacar CISSE, Coordonnateur Résidant du système des Nations Unies et Représentant Pays du PNUD en C.I, Cette statisticienne-économiste réputée première ivoirienne Experte auprès du Fonds Monétaire International (FMI) à Washington, ancienne Ministre de l’économie et des finances, a su expliquer en technicienne avertie, les fondements de l’économie ivoirienne qui le prédispose à être pays émergeant à l’échéance escomptée.

Relevons ici quelques indicateurs macro-économiques :

La Côte d’ivoire dispose de la meilleure infrastructure de la sous-région;  Première puissance économique de l’Afrique de l’Ouest Francophone; Premier Producteur Mondial de Cacao; Premier Mondial de noix de Cola; Premier Exportateur  Mondial d’Anacarde; Premier Producteur Africain d’Hévéa; Premier Producteur Africain de Bananes; Premier Exportateur Africain d’Huile de Palme; Premier Port Thonier d’Afrique devant l’Afrique du Sud; Quatrième Pays réformateur au  Monde dans l’Amélioration de l’Environnement des Affaires au récent classement du «Doing Business ».

Malgré ces performances, le gouvernement ivoirien s’est engagé à diversifier son économique essentiellement fondée sur l’agriculture afin de la rendre plus résiliente grâce à une industrialisation plus renforcée, notamment pour la transformation des produits de base.

Pour ce faire, la Côte d’ivoire devra s’inspirer des modèles des plans d’émergence des pays de l’OCDE; de la Chine, de la Malaisie… ; du reste invités à prendre part à la 2ème   édition de la Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique, prévue à Abidjan, Sofitel – Hôtel ivoire, du 28 au 30 mars 2017.

Cette conférence internationale, qui est une biennale, sera précédée par le Forum des Marchés émergents (Semaine des marchés émergents) prévue, du 26 au 27 mars, en prélude à la Conférence internationale.

Plus de 1000 participants et experts en provenance de 60 pays, sont attendus à ce forum, au nombre desquels, plusieurs Chefs d’Etats et de Gouvernements; des personnalités de hauts rangs telles MICHEL CANDESSUS, ancien Directeur Général du Fonds Monétaire International, ou l’Ancien Chancelier de la République Fédérale d’Allemagne Monsieur HANS KELLER, pour ne citer que ceux-là.

Si la première édition de ce Forum a permis de dégager un plan d’action concerté, de partage et de synergies des expériences, notamment par la création d’un Centre de Veille Stratégique, cette seconde édition appelle à la mobilisation et à l’appropriation de la Société Civile, et les Médias, à accompagner chaque pan du programme d’émergence et des recommandations issues de ces travaux.

Pour sa part, l’Organisation des journalistes Professionnels de Côte d’ivoire (OJPCI), suggère, la création d’un Réseau de Professionnels de Médias, et de journalistes pour l’Emergence en Afrique (REPROME), au sein du Centre de Veille Stratégique, chargé du suivi opérationnel des résolutions dans l’accompagnement des efforts du Ministre du Plan et du Développement.

 

Par BEN ALLAH

E.Mail : scotland.tribune@gmail.com

Rapprochement Gouvernement, Presse ivoirienne. Un Ministre très affable

INSCRIPTION NEWLETTERS

Envoi du formulaire...

Le serveur a rencontré une erreur.

Formulaire reçu.

NOS PARTENAIRES

L'INFO

PHOTOS

VIDEOS

ARCHIVES

CONTACTS

 

TOUS DROITS RESERVES : AFRICALAND.INFO